Gouvernance et Emergence Economique dans un pays fragile : Le cas de la Cote d’Ivoire


 

Entre 2000 et et 2010, la Cote d’Ivoire a été secouée par deux guerres civiles qui ont dévastées l’économie et la vie sociale. Depuis 2010, ce pays connait une forte croissance économique. Cette croissance cache les réels difficultés que se pays rencontrent en matière de bonne gouvernance. Le rapport 2013 de l’Indexe d’Ibrahim Mo classe le pays a la 44eme position et cela dans la classe des dix derniers.

Image

le tableau ci-dessus montre l’évolution des quatre sphères de l’indexe Mo de la bonne gouvernance. Dans toutes les quatre sphères (Securite-Droits-Economie-Développent), la Cote d’Ivoire est en dessous de la Moyenne(50). Elle obtient sa plus faible note(33.1) dans la gestion des droits et participations sociales en 2012. Avant la guerre en 2000, cet indexe était aux alentours de 35.5, cependant le trend montre une nette amélioration a partir de 2008. Apres avoir connu une nette dégradation entre 2009 et  2010, l’indexe de la securite en 2012(38.8)  est revenu légèrement au dessus de son niveau d’avant  guerre(38.5). Comme on peut le constater, l’économie Ivoirienne est restée pratiquement stagnante autours de 41.5 en moyenne. Bien vraie qu’étant légèrement en dessous de la moyenne, le domaine du développement humain est de loin l’indexe Mo qui a connut une nette amélioration.

Image

Francis Konan

©MK Global Economic Consulting Group

 

 

Advertisements