Politique Monetaire de la Banque Centrale


Quelle politique monetaire une banque central doit -elle adopter quand elle fait face a la fois a une inflation insurbordonee et une faiblesse de la croissance economique?

Selon la Theorie, la banque centrale pour lutter contre une inflation doit en effet augmenter les taux d’interets. L’effect de cette politique depend cependant de l’origine de l’inflation. C’est la raison pour laquelle la banque centrale doit faire attention en adoptant cette mesure. Elle risque de freiner ou d’empirrer la croissance economique. Si la banque centrale est plus interesser a cibler une certaine mesure de l’inflation, alors elle optera pour une manipulation des taux d’interets. Nous allons voir le cas de deux pays africains le Nigeria et l’Afrique du Sud.

LE NIGERIA

1. les Prix

Les dernieres publications des statistiques de l’inflation sont alarmantes. L’inflation est passée de 18,5% en Novembre à 18,6% en Décembre, marquant la plus forte hausse depuis octobre 2005. L’inflation moyenne annuelle a continué de progresser, passant de 15,0% en novembre à 15,7% en décembre, soit une hausse de plus de dix ans. L’une des raisons expliquant cette situation est la pénurie de dollars causée par la chute du prix du brut, la principale exportation du Nigeria. La principal source de dollar ou devise dans le pays provient des exportations de petrole. L’autre source de devises provient des investments etrangers dans le pays. Qaund les cours du brut et les investissements Directes etrangers sont a la baisse, le pays a moins de devises. Pour importer les produits les agents economique ayant mois de devises etrangeres font donc fasse a une hausse des couts des produits importees, ce qui affectera a la hausse le niveau generale des prix. Ce phenomene est connut sous l’appelation de l’inflation par les couts. Apres l’analyse des origines de l’inflation, il serait important de savoir comment le secteur reel se porte?

  1. Le Produit Interieur Brut(PIB)

selon le tableau ci-dessous le taux de croissance du PIB semble se rejouir dans la zone negative. On a pas besoin d’un Phd en economie pour conclure que le Nigeria a connue une recession pendant l’annee 2016.

cb1

3. la Banque Centrale et les taux directeurs
Selon donc la situation du secteur reel et de la dynamique de l ‘inflation, la banque centrale du Nigeria fait donc fasse a:

a. la plus forte hausse des prix depuis octobre 2005.

b. une faiblesse de la croissance economique.

Dans une telle atmosphere qu’elle est la politique monetaire a adopter ? Pour lutter contre l’inflation par les couts la banque central peut augmenter ses taux d’interets. C’est la voie normale qu’emprunter ce pays depuit pres d’une annee. Elle va augmenter ses taux de 11% en Fevrier a 12% en Mars. Ce taux sera maintenu a la meme enseigne entre Mars et Juin 2016 quand de Juillet 2016 a Janvier 2017 il va passer a 14%. Malgre ses different manipulations des taux d’interets l’inflation a continuer a grimper temoingnant la limitations de la politique monetaire. Dans le meme temps la croissance a continuer a se contracter.

L’AFRIQUE DU SUD

1. Les Prix

Selon les publications de la banque centrale de l’Afrique du Sud le taux de l’inflation a grimpe 6.6 en Novembre 2016 a 6.8 en Decembre. Contrairement au Nigeria ou la source de principal de l’inflation est liee a la penurie de devises. l’inflation en Afrique du Sud beneficie de reserves assez solides. Son inflation est plus tot le resultat de facteur domestiques (aliments. Logements). Au Nigeria la forte correlation entre les prix de l’essence et le transport a ete la base de la hausse de l’inflation. En Afrique du Sud l’inflation des couts de transports a ete negative en Decembre 2016.

2.  Le Produit Interieur Brut(PIB)

Comme le tableau le montre ci bien, l’economie Sud Africaine est restee stagnante

cb2

tout le long du second semestre de l’annee 2016. Contrairement au Nigeria, le pays a reussi a sortir de la zone negative, grace a une hausse de la production dans le secteur minier.

  1. la Banque Centrale et les taux directeurs

Selon donc la situation du secteur reel et de la dynamique de l ‘inflation, la banque centrale de l’Afrique du Sud fait donc fasse a:

a. la plus forte hausse des prix 6.8% depuis Fevrier 2016(7%).

b. une certaine reprise de la croissance economique.

Dans une telle atmosphere qu’elle est la politique monetaire a adopter? Pour lutter contre l’inflation par les couts la banque central peut augmenter ses taux d’interets. C’est la voie normale qu’emprunter ce pays. Elle va augmenter ses taux de 6.75% en Fevrier a 7% en Mars 2016. Ce taux sera maintenu a la meme enseigne de 7% entre Mars 2016 a Janvier 2017. l’Afrique du Sud a eu donc le merite de faire sortir son economie de la zone rouge.

Les Differents points de cette analyse

a. L’une des raisons expliquant la hausse de l’inflation est la pénurie de dollars causée par la chute du prix du brut, la principale exportation du Nigeria quand celle-ci en Afrique du Sud est plus tot le resultat de facteur domestiques (aliments. Logements)

b. le Nigeria a connue une recession pendant l’annee 2016 quand celle de l’Afrique du Sud est restee stagnante dans la fin de l’annee 2016. Malgre ses different manipulations des taux d’interets l’inflation au Nigeria a continuer de grimper temoingnant la limitations de la politique monetaire. Dans le meme temps la croissance a continuer a se contracter.

Francis Konan

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s