L’Euro refait surface


Image

L’annee 2012 a été celle de tous les dangers pour la monnaie européenne ! Apres avoir reçu un prix Nobel de la paix  aussi  moribond que son economie, la véritable récompense de la zone euro, aurait été de maintenir la stabilité du groupe. En plus de cela, l’apocalypse n’a pas eu lieu avec la Grèce ! Nous sommes en plein début de 2013 et la Grèce est toujours vivante au sein de l’euro. Il a fallu que l’Allemagne commence à sentir un embryon de récession, pour que Bruxelles  mette en jeux tous les moyens pour sauver sa monnaie.

Depuis la fin de l’ouragan financier, la valeur de la monnaie ne cesse d’être au centre de tous les commentaires. D’abord elle a connu début février l’une de ses plus fortes hausses.   La valeur de l’euro est en effet passée de $1.23 en  Aout à $1.36 début Février soit une appréciation de  10.6%. Cette hausse ne fut pas le résultat d’une amélioration de l’economie de la zone mais plus tôt de celle de l’activité spéculative des marchés boursiers.  Je ne  partage pas toujours ses sorties d’opinions, mais cette fois ci je dois reconnaitre que François Hollande le nouveau penseur  economiste-President de l’Europe a dit vraie lorsqu’il commenta cette appréciation  de l’euro. Au niveau des statistiques, on n’a rien pour soutenir si la contraction l’activité économique du dernier trimestre de 2012 (-0.6%) va continuer au premier trimestre de 2013. C’est l’une des raisons qui a expliqué la stabilité de la parité euro/$ dès la publication des statistiques du derniers trimestre de 2012.  Une chose est sure c’est le fait que depuis la fin de la crise grecque, les européens,  ont regagné la confiance dans leur economie et leur monnaie multicolore. 

 

Selon le tableau ci-dessus, la zone euro  la confidence économique en zone euro est en nette de progression de 85.2 en Novembre 2012 à 89.5 pour le

Mois de Janvier 2013. Une analyse détaillée révèle cependant que l’euro-euphorie n’est que le fruit de l’optimisme économique de l’Allemagne (99.1) qui surclasse de loin celui de la France (88.2) de la Hollande (86.3) et l’Italie (83 .6). C’est la raison pour laquelle beaucoup d’analystes ont les yeux tourné vers l’Allemagne ! Si elle réussit à ne pas tomber en récession ce premier trimestre, il y a de forte chance que la zone évite elle aussi la dégringolade.  Mais l’Allemagne seule ne pourra pas sauver les meubles. La deuxième grande economie, la France reste collée a presque à -0.o1% de croissance depuis Avril 2011.  Les autorités de ce pays sont revenus sur terre lorsqu’ils se sont rendus à l’évidence qu’il fallait rayer la prévision  d’une croissance de du PIB de 0.8% 2013. Il est en effet fort probable que le pays finisse l’annee 2013 avec 0.3% de croissance  si tout ce passe bien. Je l’ai dit déjà dans un de mes articles que le problème de la zone euro pour 2013 n’est pas la Grèce mais la France.  

 

Production industrielle 2012

Taux de chomage %

Allemangne

      0.8

    5.3

France

       0.0

   10.6

Italie

        0.4

11.2

Espagne

        0.0

22.23

                       

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s