Nouvelle France : Lagarde mise en garde !


La Nouvelle France : Lagarde mise en garde !
Dans une interview avec le quotidien anglais « the Guardian », la patronne du FMI, affirmait qu’elle avait plus de la sympathie pour les pauvres petit écoliers du Niger que pour les grecques, souffrant des conséquences de l’austérité. Elle a ajouté que la Grèce vit cette situation à cause de l’évasion fiscale dont elle fait l’objet. Pour enfoncer le clou dans la plaie, elle incite les grecques à payer leurs taxes ! Cette citation a provoqué un tollé général en Europe et continue d’animer le monde de l’internet. Pour être plus précis lisez la traduction française de ses propos : « les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement”, et ce, en “payant tous leurs impôts”. Selon les conditions du dernier plan de sauvetage, ces impôts devraient aller directement dans une caisse de l’union européenne servant de plan de remboursement de la dette grecque.
« Merci madame Lagarde pour votre compassion pour les enfants de mon continent, cependant je dois dire que vous êtes a cotée du sujet. Si les grecques ont du travail et donc un revenu, il faudra veiller à ce qu’ils payent effectivement les taxes. Simple concept d’economie : l’impôt sur le revenu dépend du revenu. »
Les soucis de Madame Lagarde seraient de chercher à aider la Grèce et comme toute l’Europe à créer des emplois.
Pour ceux qui sont habitués aux pratiques du FMI, ils ne seront pas étonnés d’entendre ces propos très durs en l’endroit de la Grèce. Le FMI a toujours une position parfois très rigide vis-à-vis des pays sous austérité, cela avec des résultats mitigés. Les propos de Lagarde ont été critiqués comme apathique, inhumains par les sphères socialistes de l’Europe, pendant que dans Les salons de café des conservateurs et bourgeois européens on approuvait la grande dame aux cheveux blond !
La dureté des critiques est cependant venue de ses pairs et compatriotes français de l’Elysée. Ils n’ont pas raté de bombarder le dernier symbole vivant de l’ère Sarkozienne en ces termes : “un peu caricaturale et schématique” “il n’y a pas de leçon à donner” à la Grèce. Jean Luc Melanchelon le fougeux l’un des leaders de la gauche a déclaré que les propos de Christine étaient « indignes ». Cette mise en garde de l’Elysée contre Lagarde est l’expression du visage de la « Nouvelle France ». Sous Sarkozy, les français ont été désemparés de voir leur pays faire du suivisme. Elle a suivi les Etats Unis en Lybie, suivi l’Allemagne de Merkel dans le labyrinthe de la crise de l’euro. Cette nouvelle France qui est en train de devenir la voix des sans voix en Europe semble avoir gagné la sympathie de beaucoup. Elle se voit positionner dans une situation où elle est contrepoids devant l’Allemagne.
Les personnes concernées à savoir les grecques ont réagi aux propos de madame Lagarde. le chef de file du Parti socialiste (Pasok), Evangelos Venizelos, l’a accusée d’avoir « humilié » le peuple. « Personne ne peut humilier le peuple grec en cette période de crise et je dis ça tout particulièrement à l’adresse de Mme Lagarde.
Dans tous les cas Lagarde doit veiller sur ses gardes. Vive la Nouvelle France !
Francis Konan
Conseiller éditorial Les Afriques,
Diplômé de l’Université d’économie et de gestion de Vienne (Autriche), diplômé de l’Institut des études avancées de Vienne (Autriche), diplômé de la Faculté des sciences économiques & gestion de l’université d’Abidjan (Cocody). Pour tous les commentaires suivez mon blog : frkonan.wordpress.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s