Début de l’américanisation de l’économie chinoise !?


 Début de l’américanisation de l’économie  chinoise !? 

Cela devait arriver tôt ou tard ! La Chine a  profité des biens faits du « capitalisme » à outrance en propulsant, son pays à la deuxième place des économies performantes. Déjà je n’ai pas hésité à partager mes soucis dans un de mes articles (parut dans le journal financier « Les Afriques »), ou je mentionnais que la Chine ne pouvait pas longtemps continuer sur cette voie. Laquelle donc ? Celle de d’adopter un modèle de croissance basée d’une economie de marché, tout en ayant une politique économique, à caractère communiste. Récemment pour faire rebondir son economie qui tourne au ralentie, les autorités chinoises ont commencé à réfléchir sur l’initiation de réforme économiques. Ces réformes doivent permettre de restructurer la consommation et de rééquilibrer la croissance économique. Pourquoi  la consommation ? Pour répondre à cette question, nous allons prendre en compte l’équation fondamentale de la demande, si nous partons du fait qu’elle est la clef de la croissance économique de court à moyen terme.

Y= C+I+G+NX

NX représente le solde commerciale (surplus de la balance commerciale) et a été le principal élément du succès du model chinois.  La crise économique généralisée a cependant limité la force  du secteur extérieure. NX dépend de la force économique des partenaires de la Chine (USA, Europe, Asie, l’Afrique et autres pays émergents. Si ceux-ci se « cherchent », la Chine ne peut pas compter sur ses exportations pour rehausser sa croissance ! Quant à l’investissement I, il a profité de la forte demande en infrastructure surtout immobilière pour être un élément

Composante de la demande chinoise en pourcentage du PIB entre 2001 et 2010. Comme le tableau le révèle, la baisse de la part de consommation dans la demande est un signe troublant. La politique monétaire assouplie a eu un effet positif sur l’investissement mais a paradoxalement réduit l’apport de la consommation dans le PIB

Image

Incontournable comme le tableau le montre si-bien. Le problème de ce poste, est cependant l’existence d’un gaspillage de ressources provenant d’un déséquilibre entre la demande et l’offre d’investissement. Cette situation s’explique par le  fait du contrôle étatique des taux d’intérêts (répression financière). Comme le système est très fortement communiste, les dépenses publiques G peuvent être facilement assimilées aux Investissements I. Le dernier poste susceptible de contribuer à la croissance est  C la consommation des ménages. Aux USA, ce poste fait à lui seule plus de 70% de la demande, en Europe 65% et en Chine seulement 36%.

 

Reformer sans déformer ?

Mettre la Chine sur la voie d’une américanisation (donner plus d’importance à la consommation des ménages) de son economie nécessite cependant des reformes digne d’une economie de marché. La relation ci-dessous explique les composantes de la consommation

C=f (Revenu, taxes sur le revenu,  taux d’intérêts, épargne…)

Pour que la consommation joue son rôle en Chine il va donc falloir reformer le système fiscal, plus précisément les taxes indirectes sur les revenus des ménages. Ces taxes implicites sont élevées et étranglent la consommation. Une politique de rehaussement des revenus personnels est aussi inévitable en Chine. La monnaie chinoise longtemps décriée comme sous-évaluée, connait de nos jours une réévaluation interne grâce une hausse des salaires et cout de productions. Au niveau des taux d’intérêts, il faut libéraliser le système financier. Dans le système chinois, le taux d’intérêt bancaire n’est pas fixé par le marché mais par l’état. Dès ce moment toute pratique de politique monétaire semble être biaisée. C’est la raison pour laquelle, en voulant lutter contre l’inflation (surchauffe de l’economie) la banque centrale de Chine en augmentant ces taux directeurs a implicitement augmenté les taux d’épargnes. L’offre de l’épargne  est positivement en corrélation avec les taux directeurs. La forte épargne résultant de cette pratique (baisse de la consommation) a été canalisée vers les investissements.

 

Les Dangers d’une américanisation de l’economie

Si la Chine veut donner une place importante à la consommation elle a intérêt à ce que cette dernière soit approvisionnée par l’economie nationale. Un trop grand appétit des biens importés ne pourra que réduire à petit feu le surplus de la balance commercial. Que les chinois demandent à l’Amérique la dernière fois ou elle a connu un surplus de sa balance commerciale ?  Une economie de consommation à outrance est la proie facile au phénomène de la dette souveraine. Encore une fois que les chinois s’inspirent de l’Europe. C’est qui attend la Chine si elle veut opter pour ce scenario. Un autre danger serait pour la Chine de délaisser complétement son modèle de croissance basé sur les exportations. Au niveau ou elle est arrivée, la Chine doit opter pour une politique de recherches avancées visant à donner de la qualité à ses produits d’exportations : La force de l’Allemagne. Je crois que le modèle optimal de la Chine serait l’amalgame du modèle Allemand (forte valeur ajoutée des exportations) et celui de la hausse consommation locale (chintonisation de la demande).  Comme je l’ai dit plus haut, la stimulation de la consommation est effective dans le court et moyen terme. Dans le long terme, la croissance économique ne dépend en aucun cas de la consommation mais d’autres variables. J’aimerais m’arrêter ici car c’est encore un autre débat !

Francis Konan

Economiste,

Chef du service de politique économique du journal financier « Les Afriques »  Diplômé de l’Université d’économie et de gestion de Vienne (Autriche), diplômé de l’Institut des études avancées de Vienne (Autriche), diplômé de la Faculté des sciences économiques & gestion de l’université d’Abidjan (Cocody). Pour tous les commentaires suivez mon blog : frkonan.wordpress.com et Videonomique sur Facebook

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s